Logo Ile aux papilles

A la découverte des bières chinoises 🍺

Sommaire

Dans l’imaginaire collectif, les bières asiatiques sont souvent associées au Japon et à ses marques phares comme Asahi ou Kirin. Pourtant, la Chine possède également une riche tradition brassicole et un marché en plein essor. Dans cet article, nous vous proposons d’explorer le monde passionnant des bières chinoises, de leurs origines ancestrales à leurs succès actuels.

L’histoire millénaire de la bière en Chine

Si la bière est aujourd’hui considérée comme une boisson emblématique de la culture occidentale, elle trouve en réalité ses racines dans les civilisations antiques du Proche-Orient et de l’Extrême-Orient. La Chine possède ainsi une histoire brassicole vieille de plusieurs millénaires, qui remonte à l’époque préhistorique avec la fabrication de boissons fermentées à base de céréales.

Des origines lointaines

Les premières formes de bière en Chine étaient élaborées à partir de divers ingrédients, tels que le millet, le riz, le blé ou encore le sorgho. Elles étaient consommées lors de rituels religieux et de cérémonies festives. À ce jour, certaines régions de Chine conservent des recettes ancestrales, comme le « Lao Lizi » (老李子) dans le Yunnan, une bière traditionnelle à base de sarrasin.

L’influence européenne au XIXe siècle

C’est au cours du XIXe siècle que la bière telle que nous la connaissons aujourd’hui se répand en Chine, sous l’impulsion des colons européens et des missionnaires. Les premières brasseries modernes voient le jour dans les concessions étrangères, notamment à Shanghai et Tianjin. Le mouvement se poursuit à l’aube du XXe siècle avec l’émergence de marques locales, comme Tsingtao et Yanjing, qui sont toujours parmi les acteurs majeurs du marché chinois.

Le boom actuel de la bière chinoise : un marché colossal en pleine croissance

Il est loin le temps où la consommation de bière se limitait à quelques régions ou occasions spécifiques : la Chine est désormais le premier producteur et consommateur mondial de bière. Selon les chiffres disponibles, les Chinois ont bu près de 45 milliards de litres en 2019, soit presque deux fois plus que les Américains.

Des géants aux pieds d’argile ?

Ce marché gigantesque est dominé par quelques grands groupes nationaux et internationaux : Snow (marque chinoise détenue par le géant britannique SABMiller), Tsingtao ou encore Yanjing. Ces mastodontes représentent près de 70 % des parts de marché, mais leur leadership est contesté par une foule de petites brasseries indépendantes et innovantes.

Les nouveaux acteurs du paysage brassicole chinois

Face à la popularité croissante des bières artisanales et importées, les brasseurs chinois redoublent d’efforts pour séduire les consommateurs. Certains misent sur l’originalité et les saveurs locales, comme la brasserie Yalaso qui produit une bière aromatisée au miel (« Honey Ma Gold ») dont le succès dépasse les frontières de l’Empire du Milieu. D’autres optent pour une stratégie de montée en gamme, en proposant des bières plus élaborées et travaillées que les simples lagers qui ont fait la réputation des marques historiques.

Dégustation : le tour des bières chinoises incontournables

Maintenant que vous avez un aperçu de l’histoire et de l’actualité des bières chinoises, il est temps de passer à la dégustation ! Voici une sélection (non exhaustive) des références à goûter impérativement pour mieux appréhender la richesse de ce patrimoine brassicole méconnu.

  1. Tsingtao Lager : La bière emblématique de la ville de Qingdao (ancienne concession allemande) est une lager légère et désaltérante, idéale pour accompagner un repas ou un moment convivial entre amis.
  2. Snow Beer : Avec ses 120 milliards de litres produits chaque année, Snow Beer est la bière la plus vendue au monde – bien que peu connue en France. Cette lager très légère (à peine 3% d’alcool) est une boisson rafraîchissante adaptée au climat et aux habitudes de consommation locales.
  3. Yanjing Beer : Symbole de la ville de Pékin, Yanjing Beer est l’une des marques phares du marché chinois. Sa lager classique est une bière équilibrée, avec des notes maltées et houblonnées caractéristiques.
  4. Honey Ma Gold de Yalaso : Cette bière douce et fruitée doit sa popularité à son goût unique de miel, marié avec succès à une amertume maîtrisée. Une curiosité à déguster !
  5. Sinjiang Black Beer : Rare exemple de bière noire dans le paysage brassicole chinois, la Sinjiang Black Beer est une stout savoureuse et puissante qui ravira les amateurs de nouveautés gustatives.

La Chine regorge ainsi de trésors brassicoles encore méconnus du grand public. En explorant ce vaste territoire, vous aurez peut-être la chance de découvrir d’autres pépites gustatives qui vous feront changer d’avis sur les bières chinoises.